Les points faibles des caves à vin

La cave à vin est un dispositif qui permet de conserver son vin dans les mêmes conditions thermales que celle qu’offre une cave naturelle. À ce titre, son utilité au quotidien n’est plus un fait à démontrer. Malheureusement, comme tout accessoire ménager, elle ne présente pas que des avantages. Voici quelques désagréments que vous pourriez rencontrer en possédant une cave à vin.

Pour trouver la bonne cave à vin nous vous conseillons de lire notre comparatif 2017.

Le prix d’achat de la cave à vin

Le cout moyen d’une cave à vin dépend de deux éléments : le type de cave et sa capacité. De façon générale, plus la cave est polyvalente et plus elle coute cher. En moyenne, les prix varient entre 100 et 4000€. Pour avoir une bonne cave à vin, il faut débourser au moins entre 500€ et 1000€.

Cela représente un investissement certain pour le long terme, néanmoins, ça reste un investissement non négligeable. Ce qui fait que la cave à vin est un accessoire très peu accessible à la grande masse. En plus du prix d’achat, il faudra ajouter le cout de fonctionnement et d’entretien de la cave à vin.

point-faible-cave-a-vin

A lire aussi : Quel tarif pour une cave à vin ?

Le cout du fonctionnement et de  l’entretien

La cave à vin est un dispositif  qui fonctionne à l’électricité. Pour assurer la bonne consommation du vin, elle doit rester allumer 24h/24 et 7j/7. Ce qui implique une consommation d’énergie comprise entre 20€ et 200€ chaque année.

À cela s’ajoute le cout de l’entretien. Pour que l’air qui entre dans la cave soit complètement épuré, elle a été dotée d’un filtre qui absorbe toutes les odeurs, les suies ou encore les graisses contenues dans l’air. Une fois par an, il est recommandé de changer ce filtre afin d’assurer la pérennité du système d’aération.

L’investissement que représente le remplacement du filtre à charbon s’élève à 30 voire 50€ à raison d’un filtre par an. Éventuellement, vous pouvez aussi faire face à l’achat de nouvelles clayettes pour augmenter la capacité de la cave.

Il existe des caves à vin qui ont une consommation très faible de l’ordre de 0.7 kWh/24h et qui ne dispose pas non plus de filtres à charbon, mais ce sont des modèles rares. Ce qui les rend chers à l’achat. Au final, vous perdez sur l’investissement d’acquisition, mais vous gagnez sur le cout d’exploitation.

A voir aussi : Comment choisir sa cave à vin ?

La modularité de la cave à vin

En fonction de sa capacité, la cave à vin est un dispositif imposant. Si vous êtes un grand conservateur et que vous penchez pour un modèle de 500 bouteilles au moins, vous devez vous rassurer que votre intérieur est assez grand pour accueillir la cave. Autrement, l’espace interne est complètement grevé. Si vous n’avez pas un grand espace, même une cave de 20 bouteilles peut prendre autant de place que votre mini frigo.

Certains opposeront à cette thèse les modèles encastrables. Ce n’est pas exclu, cependant, il faut d’abord qu’il s’agisse d’un modèle réservé à cet usage. Ce qui fait déjà gonfler la facture au niveau du prix d’acquisition. Ensuite, il faut compter les frais des travaux. Vu la complexité de l’ouvrage, l’intervention d’un professionnel est la meilleure option et ça a forcément un cout.