Clicky

L’intêret d’avoir une cave à vin chez soi

Vous êtes amateurs de vin et vous souhaitez vous lancer dans la conservation à grande échelle de vins soit pour votre crue personnelle soit à but professionnel. Dans tous les cas, il semblerait que la cave à vin est un accessoire inconditionnel dont vous avez besoin pour aller au bout de votre objectif. Alors  quelles raisons pour lesquelles avoir une cave à vin est aussi indispensable ? La réponse tout de suite.

Pour faire votre choix de cave à vin nous vous conseillons la lecture de notre dossier comparatif.

Les bonnes conditions thermiques

Une cave à vin a pour vocation de reproduire de façon identique les conditions de conservation du vin comme s’il s’agissait d’une cave à vin naturelle et au nombre de celles-ci, il y a les conditions thermiques.

En effet, la température est un allié du bon vieillissement du vin. Le grand défi consiste à trouver la bonne température, car si la température est basse, le vieillissement du vin ralentit et dans le cas où celle-ci monte, le vin vieillit très précocement.

L’intérêt de la cave à vin est donc de garder le vin dans les bonnes conditions thermiques. Celle-ci doit être comprise entre 6 et 18°C selon le vin conservé. Mais la tranche 11 à 12°C est la plus stable.

une-cave-a-vin

Les bonnes conditions lumineuses

En plus de la température, le vin a besoin d’être dans l’obscurité totale. La lumière est une ennemie de la bonne maturation du vin. Aussi bien la lumière naturelle que la lumière artificielle favorisent l’oxydation du vin. Généralement,  les vins à bouteilles teintées résistent mieux à la lumière.

En général, les caves à vin ont des portes pleines qui permettent d’empêcher la lumière d’atteindre les bouteilles de vin. Mais il existe également des modèles de caves vitrées qui servent plus à exposer le vin qu’à le conserver.

A lire aussi : Les raisons d’investir dans une cave à vin

Les bonnes conditions d’humidité

Le vin est ce qu’il y a de plus sensible et l’une des choses dont il faut absolument le préserver est l’humidité. En effet, la résistance du bouchon de liège dépend surtout du taux d’humidité auquel est soumis le vin.

Normalement, le vin doit être soumis à un taux d’humidité qui n’excède pas 75%. Dans une cave à vin, on parle d’hygrométrie. Si l’humidité est au-dessus de 80%,  non seulement  le bouchon se fragilise, mais en plus, elle favorise la prolifération des moisissures et des microbes sur les étiquettes qui peuvent se déchirer.

Dans le cas où l’humidité est trop basse, soit inférieure à 50%, le bouchon peut se dessécher et favoriser l’entrée d’air dans la bouteille, provoquant l’oxydation du vin.

A voir aussi : Les différences entre cave à vin de service et de viellissement

Les bonnes conditions d’aération

C’est grâce au bouchon de liège que le vin respire. Dans un environnement pollué avec de fortes odeurs, le bouchon aspire toutes les odeurs environnantes et les transfère au vin. Ce qui a l’art de dénaturer le gout du vin.

La cave à vin a l’intérêt d’offrir une bonne aération au vin. Grâce au filtre carbone, l’air qui entre dans la cave est filtré et débarrassé de toutes les odeurs. De plus, l’air est purifié et renouvelé constamment pour permettre au vin d’être bien aéré.